www.cochet-therapeute.com - Olivier Cochet - cabinet de thérapie et coaching scolaire dédié aux enfants/adolescents - articament©

                                                                                                             

Un articament... mais qu'est-ce que c'est ?

Définition...

Véritable prescription artistique, l'articament se propose d'aider toute personne désireuse d'aller mieux en utilisant gratuitement toutes les médiations artistiques disponibles (ces médiations ont toutes une valeur thérapeutique reconnue).

L'articament se propose ainsi très simplement de compiler en un article tous les remèdes artistiques viables et efficaces. Face à ce champ des possibles, à la personne de décider, choisir et combiner les supports qui seront les plus à même de l'aider !

En aucun cas, l'articament ne doit se substituer à une prescription médicale et/ou psychologique. S'il peut, au contraire, favoriser de meilleurs liens entre médecins, pharmaciens, thérapeutes, artistes et patients, l'articament aura plus que rempli son objectif. L'articament©  est une marque déposée à l'Inpi.

 

 

Sur chaque articament, je vous écris en rouge ce qui me semble être le plus important pour faciliter votre lecture.

Pourquoi l'articament?

 

L'idée m'est venue il y a deux ans. Souffrant alors d'une effroyable allergie, je pensais voir un médecin, un allergologue ou un hypnothérapeute... mais mon portefeuille n'étant pas surchargé, j'ai d'abord regardé sur Internet ce qui existait. Y avait-il donc, avant d'aller voir un professionnel, des solutions alternatives, des remèdes de grand-mère méconnus pour mieux baliser ce que sera réellement ma future thérapie ? Allais-je trouver des propositions audacieuses que mon malheureux petit esprit cartésien avait jusque-là ignoré ?

 

Et là, ce fut un choc! Il existait effectivement sur le Web de nombreuses solutions. Des solutions imaginées, très souvent, par des thérapeutes et/ou artistes sérieux, rigoureux et originaux (tel peintre, par exemple, proposait une méthode nouvelle pour soigner ceci, tel écrivain annonçait une technique d'écriture pour accompagner cela... ) mais stupeur, toutes ces propositions étaient complètement éclatées, éparpillées un peu partout sur la Toile.

Nulle part, il n'existait un site qui proposait de compiler en un article tout ce que l'art a de potentiellement thérapeutique sur tel ou tel problème.

 

Mon expérience d'art-thérapeute, hypnothérapeute et enseignant m'ayant donné une formation plutôt vaste, j'ai donc entrepris avec plusieurs confrères venus de différents horizons, et pendant plus de deux ans, la création d'un site.

Ce site, vous vous en doutez, est celui que vous avez sous les yeux. Il se propose justement de compiler en quelques articles toutes les solutions artistiques viables, efficaces et reconnues sur tous les problèmes (petis ou grands) qui contaminent notre vie quotidienne. Des articles que j'ai voulus denses mais courts, simples sans être simplets, concrets et tournés vers des solutions pratiques... sans jamais se substituer à une prescription médicale. Au contraire. Son idée est surtout de mieux vous préparer au futur thérapeute qui vous conviendra le mieux dans votre guérison. Il peut aussi "donner des billes" aux parents inquiets de mes patients, élargir les horizons de mes collègues thérapeutes... ses potentialités sont infinies !

 

Et ça marche vraiment ?

 

C'est un secret de Polichinelle... mais entre le concept de catharsis et/ou de résilience, développé par les psychanalystes, entre le pouvoir thérapeutique réel de l'art utilisé par les arts-thérapeutes... et entre les contes et images ne cessant de vanter ses mérites, l'art peut effectivement avoir un pouvoir cicatrisant, les vertus d'un baume caressant l'âme et le coeur, comme l'atteste le très célèbre (et très vieux) conte suivant :

 

"Coupable d'arrogance envers l'empereur, un grand peintre fut condamné à être pendu par les deux gros orteils. Comme ultime faveur, le peintre demanda à n'être pendu que par un seul orteil, ce qui lui fut accordé.

L'empereur et sa suite se retirèrent, assurés que la mort serait longue à venir et par conséquent atroce.

Resté seul, pendu, la tête en bas et les mains attachées, le peintre réussit à atteindre le sol avec son orteil libre. Il dessina des souris dans le sable, au-dessous de lui, en utilisant le bout d'un ongle. Ces souris étaient si parfaitement représentées qu'elles montèrent le long de la corde et la rongèrent jusqu'à la rompre.

Le peintre savait que l'empereur ne reviendrait pas de sitôt. Aussi s'éloigna-t-il sans se presser, en emmenant les souris avec lui."

(tiré du recueil "Le cercle des menteurs", de Jean-Claude Carrière)

 

Comme l'atteste ce conte, le pouvoir de l'art remonte à la nuit des temps. En touchant le coeur des hommes, il nous renvoie un miroir amplifiant tour à tour des défauts grossisants que l'on aura à coeur de corriger... ou bien des projections idéales qui nous aideront à mieux nous dépasser.

 

Picasso disait, parait-il, "tout ce qui est imaginé est réel". Ce qui semble sur le papier un contresens se révèle, sur un plan scientifique, une extraordinaire vérité! Le saviez-vous ? Lorsque nous scannons le cerveau avec les imageries cérébrales, nous avons constaté que le cerveau ne fait pas forcément la différence entre ce que nous vivons en vrai et ce que nous imaginons très fortement !

 

Aussi, en allant puiser dans l'art tout ce qu'il peut contenir d'émotions riches et bienfaisantes, nous nous donnons potentiellement la chance de créer en nous une mémoire cellulaire nous préparant à nos succès à venir ! N'est-ce pas formidable ?

 

L'art, qu'on se le dise, n'est donc pas qu'une gentille et petite distraction un brin inutile. Il peut être une arme puissante. Une arme qui saura à coup sûr percer vos vieilles armures qui vous empêchaient de vous connecter à vos vraies émotions.

 

Je remercie vivement tous les ami(e)s médecins, psychologues, éducateurs, thérapeutes, formateurs, directeurs, animateurs... sans oublier les enfants (anciens élèves ou anciens patients) m'ayant aidé à enrichir et compléter ce site.  Vous pouvez bien évidemment me faire des retours constructifs pour sans cesse améliorer ce site sur :

 

                                                                               cochet.therapeute@yahoo.fr