www.cochet-therapeute.com - Olivier Cochet - cabinet de thérapie et coaching scolaire dédié aux enfants/adolescents - articament©

                                                                                                             

Vos questions les plus fréquentes...

 

L'hypnose, la PNL et l'art-thérapie véhiculent souvent, à tort ou raison, beaucoup de fantasmes et d'idées reçues. Je vous propose ci-dessous des réponses claires, précises et argumentées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 01  Suis-je vraiment inconscient lorsque l'on m'hypnotise ? Peut-on me faire des choses à mon insu, sans que je le sache ?

Ca, c'est une question que l'on me pose très souvent ! :)

 

Il convient, lorsque l'on parle d'hypnose, de ne pas confondre l'hypnose classique (celle que l'on voit à la télé ou en spectacle) et l'hypnose dite "ericksonienne" (de Milton Erickson, pape de la thérapie brève, celle que l'on utilise en hypnothérapie).

 

Durant une séance d'hypnose ericksonienne (celle que je pratique), vous gardez conscience de ce qui se dit et se fait, ne serait-ce que pour rester en capacité de participer et de vous exprimer. Un état modifié de conscience léger suffit souvent pour obtenir un travail efficace, l'important étant bien entendu votre engagement vers le changement que vous désirez.

 

Votre état sera comparable à un plongeur sous l'eau naviguant à la surface. Lorsque ce dernier plonge, il peut entendre les voix des personnes qui sont restées sur le bâteau, bien qu'elles soient légèrement assourdies par l'eau. Il peut également voir ces mêmes personnes lui faire "coucou". Les signes de la main seront peut-être brouillés par le clapotis des vagues, ils n'en seront pas moins parfaitement visibles. Vous serez donc parfaitement conscient de ce qui se passe... et pourtant, une autre partie de vous sera ailleurs. Sous l'eau, nous ne perçevons effectivement pas les choses de la même façon : notre corps se meut en trois dimensions, nous sentons tout ce qu'il y a autour de nous à 360 degrès. Il en sera de même pour vous ! Là où l'hypnose classique que l'on voit à la télé est spectaculaire mais intrusive (elle ne vous donne pas le choix. A chaque fois, il s'agira de faire quelque chose à votre insu), l'hypnose ericksonienne restera douce, en respectant votre rythme et vos valeurs.

 

Impossible, donc, de vous tromper ou de faire quoi que ce soit à votre insu...

 

 02  Y a-t-il des précautions particulières lorsque l'on hypnotise un enfant ?

A partir du moment où l'hypnothérapeute pratique une hypnose douce, légère et non-intrusive, en respectant le rythme et les valeurs de la personne, un enfant peut tout à fait être hypnotisé.

Comme avec tout patient, il s'agira d'abord de faire une détermination d'objectifs dans un état conscient pour le rassurer et bien comprendre les enjeux de l'hypnose que l'on pratiquera ensuite ensemble.

Pour faciliter sa parole, je demande généralement aux parents qui l'accompagnent de rester seul, au moins un petit moment, avec l'enfant... sauf si la présence permanente d'un autre adulte le rassure, évidemment.

Vous le voyez, ma priorité reste le bien-être de l'enfant. Quelle que soit la configuration proposée, nous trouverons un accord commun pour que tout le monde (enfant-parent-thérapeute) puisse travailler dans un climat de confiance, d'efficacité et de sérénité.

 

Pour une réponse complète et détaillée, je vous renvoie à cet excellent article :

 

http://www.orgadia.com/hypnotherapeute-paris/hypnotherapie-temoignages/hypnose-enfants-adolescent-hypnotherapie.htm

 

 03  En quoi l'hypnose ericksonienne est-elle thérapeutique ?

Ca, c'est une excellente question! :) Que se passe-t-il lorsque la personne est en état modifié de conscience ?

 

Pour faire simple, disons que cet état est très libérateur. Il libère le corps, qui se détend et qui se nettoie des contractions, des tensions et des noeuds. Il libère aussi l'esprit, qui peut enfin s'exprimer en faisant abstractions des pressions sociales et personnelles.

En état modifié de conscience, nos deux hémisphères cérébraux ne travaillent également pas de la même façon... ce que prouve, du reste, les dernières expériences faites avec l'imagerie cérébrale. En E.M.C, l'hémisphère gauche se rééquilibre avec l'hémisphère droit, créant ainsi de nouvelles connexions et de nouveaux moyens de voir, d'entendre et de sentir. Ces nouveaux liens permettent également un meilleur rééquilibrage entre le corps et l'esprit, le conscient et l'inconscient. En étant ainsi hypnotisé, vous donnerez les moyens à votre inconscient, aidé du conscient, de retrouver toutes les ressources cachées qui sont en vous pour mieux reparamétrer ce qui avait été cassé. Vous deviendrez alors votre propre guérisseur, porté par la voix de l'hypnothérapeute! (Pour rappel, même s'il s'agit là de vulgarisation, le cerveau gauche est utilisé pour la logique, les sciences et le langage.... Le cerveau droit, lui, est le lieu de la créativité, de l'intuition, la métaphysique, l’estimation et de l'évaluation de ce que l'on ose entreprendre.)

 

Dites-vous bien, pour conclure, que l'état modifié de conscience n'a rien de mystique ou d'ésotérique ! C'est un état naturel que l'on se crée tous, parfois même sans le savoir, dans les moments de la vie quotidienne.

Vous êtes-vous déjà ennuyé en cours par exemple ? Lorsqu'on s'ennuie, il nous arrive parfois de regarder au plafond. Au lieu d'écouter le professeur, on se met à penser à la série que l'on a regardée la veille, au copain avec qui l'on a échangé juste avant... et à un moment donné, que se passe-t-il ? On ne voit plus le plafond en lui-même... mais ce que l'on imagine! Vous rendez-vous compte? Ce que vous imaginez est plus fort que ce que vous voyez en vrai! Quel phénomène avez-vous vécu? un état modifié de conscience! Au moment où vous regardiez le plafond, vous n'entendiez plus le prof, vous ne voyiez plus la couleur blanche qui était pourtant devant vous... vous vous étiez coupé du réel - en état modifié de conscience !

La différence avec l'état que vous vivrez en thérapie ? Votre hypnothérapeute connait les techniques pour vous enmener aux bons endroits à l'intérieur de vous-même, ceux-là même qui sauront vous aider à retrouver les qualités (in)conscientes dont vous avez besoin pour guérir.

 

 04  J'ai entendu dire que la PNL était une secte et une technique de manipulation que l'on utilise dans la vente ou le commerce, c'est vrai ?

Pour une réponse complète et détaillée, je vous renvoie à la page d'Alain Thiry sur le lien ci dessous, le meilleur, selon moi, pour tordre le cou à toutes les idées reçues : http://www.alainthiry.be/publications/article/la-pnl-une-secte

 

La PNL (programmation-neuro-linguistique), est une approche pragmatique en psychologie appliquée, qui cherche à modéliser les savoir-faire et les savoir-être de gens brillants dans leur domaine, pour les retransmettre à d’autres qui en auraient besoin. En cela, elle est l’étude du vécu subjectif de la pensée. Elle vise l’autonomie, la tolérance à la différence, le respect mutuel, l’augmentation de l’estime de soi, la capacité à penser par soi-même pour réaliser ses propres objectifs.

 

Une telle définition est donc plutôt "secticide" puisque tout, dans la PNL, pousse la personne à penser par elle-même ! Alors pourquoi de telles attaques ?

 

Car son approche donne souvent des outils très puissants qu'ont récupérés des personnes malintentionnées... notamment dans le milieu de la vente ou du commerce. Maintenant, il en est de même pour une voiture! Si on met un chauffard à l'intérieur, que risque-t-il de se passer ? Il pourra potentiellement tuer des gens ! Est-ce que le problème vient de la voiture ? Non, il vient du chauffard... et interdire la voiture serait une solution radicale, au vu de tous les merveilleux automobilistes qui s'en servent à bon escient.

 

Aussi, si vous avez affaire à un PNListe, assurez-vous, c'est comme pour tout, de ses diplômes et de l'organisme agrée où il a fait sa formation. Jusqu'à preuve du contraire, tous les organismes conventionnés font preuve d'une rigueur, d'une bienveillance et d'une déontologie exemplaire! La PNL est véritablement une avancée majeure ayant permis - je le vérifie tous les jours - à des personnes d'origines très diverses de se sentir mieux et épanouie. Mise entre les mains d'un bon thérapeute, elle peut accomplir de très grandes choses! Alors renseignez-vous... et jetez-vous à l'eau.

 

 

 05  L'art-thérapie, ça a l'air bien joli, mais je doute de son efficacité! Un esprit posé, scientifique ou logique sait bien qu'une oeuvre d'art ne peut pas vraiment guérir quelqu'un!

On ne guérit effectivement pas, simplement en lisant, faisant du théâtre ou peignant quelque chose. Mais réduire l'art-thérapie à une simple activité occupationnelle relève d'une méconnaissance totale de la discipline.

Faire une séance d'art-thérapie, c'est déjà accepter, en tant que patient, que l'art ne se résume pas à une pratique passive. L'écrivain Franz Kafka avait coutume de dire :

 

"L'art est, comme la prière, une main tendue dans l'obscurité, qui veut saisir une part de grâce pour se muer en une main qui donne."

 

Cette main tendue, pour l'art-thérapeute, c'est le processus créatif lui-même. L'objectif premier n'est pas tant de faire quelque chose d'artistique mais de faire de la création un espace permettant au patient de dénouer des noeuds psychiques, de débloquer quelques vieux mécanismes refoulés et/ou obsolètes.

 

Et en quoi le fait de créer permet de dénouer de tels noeuds ?

 

Tout simplement parce que l'acte créatif nous met dans un processus permettant de meilleures médiations entre votre conscient et inconscient, entre votre corps et votre esprit. Par un habile lien que vous nourrirez avec votre thérapeute, la parole que vous aurez déposée dans votre création se libérera et vous aidera à y voir plus clair sur les ressources dont vous disposez... et sur les anciens mécanismes qui vous empêchaient auparavant d'avancer ou d'évoluer.

 

 06   Pourquoi ne pas faire payer l'articament ? N'est-ce pas dangereux de laisser à n'importe qui les moyens de se guérir lui-même ?

 

Je ne doute pas que cette idée d'articament puisse être récupérée un jour à des fins mercantiles par des gens peu scrupuleux... mais pour ce qui me concerne, je gagne déjà suffisamment bien ma vie sur un plan matériel. Sur un plan spirituel, je ne peux que m'enrichir davantage à l'idée de faire partager cette idée au plus grand nombre. A mon sens, tout le monde à le droit à l'information, à ce besoin de savoir par quels différents moyens on peut aller mieux. Parmi tout ce qui existe sur le marché, l'articament est donc une forme de prescription artistique (ne se substituant en rien, je le rappelle, à une prescription médicale et/ou psychologique), une philosophie, une façon de voir le monde et un moyen gratuit de se renseigner sur ce que l'art peut offrir de meilleur sur un plan thérapeutique !

 

Maintenant, comme il est vrai que tout travail mérite salaire, je peux faire payer des articaments sur mesure, pour des besoins spécifiques, propres à une personne demandeuse. Pour le réaliser, il vous faudra d'abord remplir un formulaire que vous obtiendrez en m'envoyant une demande par adresse mail. Vous aurez ensuite, dans un délai d'un mois, votre articament personnalisé. Sur un format pdf, vous aurez à l'intérieur une prescription ciblée, de minimum 5 pages. Son coût est de 20 euros, par chèque.

 

Pour ce qui est du danger de tenter de se guérir soi-même, avec tous les risques et dérives qu'on peut parfois prêter à l'auto-médication, il me semble au contraire, dans la manière même dont ils sont rédigés, que les articaments donnent, certes, des moyens de se débrouiller mais ils donnent surtout des pistes sérieuses pour approfondir son soin avec un thérapeute compétent, qualifié et diplômé !

 07  J'ai déjà vu plein de thérapeutes... et ça n'a pas marché ! Qui me dit que ça marchera avec vous ?

 

Qu'est-ce qui vous le dit ? Absolument rien!

J'ai tenté de faire de ce site le miroir de ce que je suis... s'il vous touche et séduit, cela est déjà bien parti ! Si tel n'est pas le cas, je vous ai donné plein de pistes sur ce même site pour vous guider vers le type de thérapie qui vous conviendra le mieux. Allez donc y puiser tous les conseils pour vous faire gagner du temps et trouver la personne qui vous conviendra le mieux.

Maintenant, dites-vous bien que si la personnalité (et le professionnalisme!) de votre thérapeute est vital, le plus important, selon moi, réside dans votre envie et votre besoin de changer et évoluer. On le sait, y compris pour les cas les plus lourds, l'envie, le moral, la foi, votre optimisme sont des données indispensables qui facilitent votre mieux-être.

Quoi qu'il arrive, je vous souhaite bonne chance !

 08  J'ai une question, mais elle n'apparait pas sur votre site...

N'hésitez pas à me contacter sur l'adresse cochet.therapeute@yahoo.fr. Je vous répondrai dans les plus brefs délais.